Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 27 août 2011

L'agonie du papier

Vient de paraître :

 

L’agonie du papier

et autres textes

d’une parfaite actualité

 

d’Alphonse Allais

 

allais2.jpg« Un journal sans papier ! Une revue sans papier ! Un roman sans papier ! Et pourquoi pas ? » s’interroge déjà Alphonse Allais en 1902, imaginant le texte sur d’autres supports, sérieux (le microfilm), ou burlesques (feuilles de gruyère). L’humoriste avait en bien des domaines un temps d’avance ; dans ses articles publiés dans les journaux de l’époque, évoquant la réforme de l’orthographe, il anticipe le langage SMS : « J’écris NRJ pour Énergie, RIT pour Hériter ».

Inlassable rêveur appliqué, ce littéraire qui avait aussi un bagage scientifique (ayant suivi des études de pharmacie) se montre parfois visionnaire et prévoit les énergies nouvelles, éolienne ou marémotrice ; il propose des solutions pour l’amélioration de la qualité de l’air en ville ou des éclairages économiques et naturels, alerte sur les dangers de la déforestation liés à un usage intensif du papier, envisage la conférence téléphonique pour éviter aux députés de se rendre au Palais-Bourbon, suggère la création d’une plage à Paris (projet concrétisé par la mairie de Paris à la fin du siècle dernier !)

Il se préoccupe aussi de l’insécurité dans la banlieue de la capitale et des éternelles difficultés des usagers dans les bureaux de poste, ou essaie de résoudre le désaccord sur la date de début du nouveau siècle – désaccord qui a resurgi lors du passage à l’an 2000… « Sur cette question comme, d’ailleurs, sur toutes autres questions, j’ai mon idée, une idée, reconnaissons-le, bien souvent frappée au coin du génie. » !

 

Tous les textes extraits des Œuvres posthumes d’Allais ici rassemblés sont encore d’une formidable actualité, et les questions posées reçoivent les meilleures des réponses : la fantaisie, une logique implacable poussée parfois jusqu’à l’absurde, et l’humour.

 

Alphonse Allais (1854-1905), écrivain et humoriste né à Honfleur, est l’auteur de recueils de contes et chroniques humoristiques (A se tordre ; Le parapluie de l’escouade ; Deux et deux font cinq…)

 

Un recueil de 80 pages, format 11 x 18 cm. 12 € port compris.

ISBN 978-2-9534259-2-5

 

En vente aux éditions Le Pont du Change, 161 rue Paul Bert, 69003 Lyon

BON DE COMMANDE

 ALLAIS_BONDECOMMANDE.pdf

 

 

Commentaires

Bonjour, ai bien envie de lire Allais. Je découvre votre adresse,
rue P Bert, je vis non loin de là. Bref, peut-on venir directement dans vos locaux pour récupérer l'ouvrage prophétique. MDC.Pensées facebookiennes.

Écrit par : Marie Du Crest | dimanche, 25 août 2013

Je vous réponds par la messagerie Facebook.
Cordialement,
JJN

Écrit par : j.J. Nuel | dimanche, 25 août 2013

Les commentaires sont fermés.